Réseau d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents

Le Réseau d'Ecoute, d'Appui et d'Accompagnement des Parents (REAAP) est issu de la Conférence de la famille de juin 1998 . Il est né du constat que le soutien à la fonction parentale apparaît comme une nécessité face au délitement des valeurs et des principes traditionnels et de surcroît face aux difficultés rencontrées dans l'exercice de la parentalité .

La circulaire n°2008/361 du 11 décembre 2008 relative aux REAAP est la circulaire de référence ; celle-ci inclut la Charte Nationale corédigée par les services de l'Etat, la CNAF et de grands réseaux associatifs.

En Ardèche, ce sont le Conseil Général, la CAF, la MSA, la DDCSPP, l'UDAF, l'Education Nationale et l'Association des Maires d’Ardèche qui pilotent ce réseau. Ils sont également signataires depuis octobre 2010 d'une charte départementale de coordination des politiques de soutien à la parentalité. Par là, ils s'engagent à agir ensemble pour analyser les besoins des parents, à développer et à consolider les actions et services utiles, avec une préoccupation particulière d'accessibilité par les familles et à évaluer leurs actions. Sous l'en-tête de Parents 07, chacune de ces institutions contribuent donc à mener une politique publique de prévention globale et d'appui en direction des parents d'enfants de 0 à 17 ans. La gouvernance de cette politique repose également sur un comité technique dont la composition n’est pas figée et incluant l’ACEPP, AFR, la FCPE, la PMI, le CALAEPDA, la FACS, le Pays d’Ardèche méridionale, l’APEL et des représentants des institutions pilotes. En ce sens, les partenaires départementaux soutiennent le développement d'un REAAP en Ardèche.

La révision générale des politiques publiques (RGPP) ayant conduit à réformer le pilotage des dispositifs relatifs à l'appui à la parentalité engagés par les services de l'Etat, de nombreux REAAP sont désormais (co)pilotés par les CAF. L'implication de la CAF relève de sa politique d'appui à la parentalité, structurée dans la convention d'objectifs et de gestion (COG) 2009-2012 autour de la mission 2 : « soutenir la fonction parentale et faciliter les relations enfants-parents ».

Le rôle du comité de pilotage « parents 07 » est de:
- définir les orientations politiques communes prioritaires en direction des familles.
- sensibiliser les instances politiques et décisionnelles aux enjeux du Réseau Parents 07 et en faire la promotion.
- rapprocher les acteurs locaux à travers une dynamique départementale et une réflexion commune afin d'assurer une mise en cohérence des actions, des dispositifs et valider le plan d'actions annuel et le plan de financement associé, proposés par le comité technique.
- valider les actions de communication.
- établir et approuver le budget de fonctionnement du Réseau Parents 07.
- étudier et évaluer le bilan annuel du Réseau Parents 07 dans la perspective d'améliorer ou de réorienter les actions conduites.

Le comité technique est composé des référents techniques désignés par les différentes institutions présentes au comité de pilotage, du coordonnateur du Réseau Parents 07, du coordonnateur de la Commission Départementale d'Accueil du Jeune Enfant, de la Protection maternelle et infantile, du réseau petite enfance, de la fédération des centres sociaux, du groupement famille rurale, de la FCPE, du pays d'Ardèche méridionale, du collectif d'animation des lieux d'accueil enfants parents et d'associations et de personnes qualifiées auxquelles le comité peut faire appel en fonction des axes du plan d'actions. Ce comité assure la mise en œuvre opérationnelle des orientations définies par le comité de pilotage en :
- apportant un soutien méthodologique et facilitant la coordination entre les acteurs conformément aux orientations du comité de pilotage
- proposant au comité de pilotage :
- le plan annuel d'action
- le plan de financement prévisionnel du fonctionnement du REAAP,
- les modalités d'évaluation, en les enrichissant et en veillant à leur conformité avec les orientations du comité de pilotage.
- mettant en œuvre le plan d'action en vérifiant l'adéquation des actions mises en oeuvre, et en veillant à la qualité des réalisations, sur le plan technique.
- initiant des actions de formation pour les porteurs de projet
- organisant et promouvoir la circulation de l'information à destination des différents opérateurs et/ou des parents
- valorisant les actions du Réseau Parents 07 dans les différentes instances auxquelles il participe
- examinant l'appel à projets en étudiant les dossiers présentés et en répartissant le montant des financements accordés au regard de la charte du réseau et des critères préalablement définis.

Le poste de coordonnateur du réseau parentalité doit permettre d'assurer le suivi, la coordination et l'animation du dispositif par rapport à deux niveaux d'interlocuteurs : les institutions et les opérateurs de terrain en relation avec les familles. Il s'adresse également directement aux familles ayant vocation à « faire réseau ».

L'idée originelle du REAAP est de regrouper, sur la base de références communes et partagées (éthique, pratique, technique), « tous ceux qui contribuent à conforter les familles dans leur rôle structurant vis à vis de leurs enfants » . Le réseau constitue donc un espace dédié aux associations, aux professionnels et aux institutionnels, de mise en présence, de mutualisation, de capitalisation, de réflexion et d'élaboration d'actions. Le but est de soutenir les initiatives en faveur des parents : « au-delà de susciter les occasions de rencontre et d'échanges entre les parents, les REAAP ont pour objectif de mettre à leur disposition des services et moyens leur permettant d'assumer pleinement, et en premier, leur rôle éducatif » .

Le développement du REAAP s'articule autour d'un principe fondateur ayant un rayonnement universaliste par le fait même qu'il s'adresse à l'ensemble des familles. C'est une approche délibérément non stigmatisante. Ce réseau vise l'implication des parents sur la base du volontariat, des échanges, de l'entraide et de la solidarité entre les familles. C'est un lieu de valorisation des compétences parentales qui s'appuie sur des réponses existantes. On n'est donc pas dans le cadre d'une politique corrective, encore moins coercitive. Ici, le parent occupe un rôle privilégié et est invité également à contribuer au développement du réseau.